Élections : 10 questions à Catherine Libeaut

Temps de lecture

0 minutes
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Il se passe enfin quelque chose dans nos vies confinées : du 21 au 30 mai 2021, nous, Français expatriés aux Pays-Bas, sommes invités à voter pour élire nos conseillers des Français de l’étranger (anciennement conseillers consulaires). Aux dernières élections, le taux de participation était vraiment tout bidon : Francine a donc accepté le défi de métamorphoser ses lecteurs en électeurs en leur donnant toutes les clés pour ce scrutin on ne peut plus niche.

Pour vous aider à choisir votre préférée parmi les 5 listes en lice, Francine a posé 10 questions aux candidats. Aujourd’hui, c’est à Catherine Libeaut, tête de liste de La gauche écologiste et solidaire, de se présenter et d’exposer les grands axes de son programme.

VOUS AVEZ MANQUÉ UN ÉPISODE ?​

1. Quand et pourquoi avez-vous emménagé aux Pays-Bas ? 

Après une expatriation au Canada, l’envie de revivre à l’étranger m’a conduite aux Pays-Bas  en 1999.

 

2. Pourquoi avoir choisi de vous présenter à ces élections ?  

Durant ces sept années d’expérience et d’engagement citoyen, riche de la connaissance du terrain et de ses problématiques, je suis motivée pour continuer à être la porte-parole de notre communauté auprès des autorités françaises aux Pays-Bas.

Être disponible, être à l’écoute, maitriser les problématiques du terrain, développer un  réseau de partenaires professionnels pour mieux conseiller dans différents domaines comme : la fiscalité, les retraites, l’emploi et le droit du travail néerlandais, les  professionnels de santé francophones.

Effectuer un travail de modération et d’harmonisation au sein de l’équipe des conseillers issus de listes politiques différentes afin de développer un travail collectif avec  l’administration en faveur de la communauté français

4. Êtes-vous rattaché.e à un parti politique ? 

Depuis 2010, je suis membre d’Europe Écologie Pays-Bas et du parti vert néerlandais GroenLinks.

 

5. Votre programme en un mot ? 

 

6. Quels sont les grands axes de votre programme ?  

Ils sont de l’ordre de quatre :  

Tout d’abord, poursuivre le lien avec vous, Français des Pays-Bas 

  • Continuer à vous rencontrer pour discuter de vos défis quotidiens lors de  permanences consulaires et de rencontres individuelles ;
  • Continuer à vous orienter vers les démarches administratives spécifiques ; 
  • Continuer à enrichir un réseau de partenaires professionnels pour mieux vous  conseiller ;
  • Organiser des évènements thématiques sur les sujets qui vous touchent : éducation, santé, écologie, solidarité, fiscalité, retraites, retour en France ; 
  • Prolonger l’envoi de notre lettre mensuelle pour continuer à vous informer.
 

Puis, soutenir l’enseignement du français et en français aux Pays-Bas 

  • Maintenir la qualité et l’identité du lycée français van Gogh – La Haye/Amsterdam,  avec la priorité donnée à l’enseignement du service public de l’AEFE ;
  • Vigilance sur toutes les demandes de bourses de familles françaises scolarisées au lycée français van Gogh – La Haye/Amsterdam, à l’école européenne de Bergen et de  la future école International French School qui ouvrira ses portes en septembre 2021  à Amsterdam ; 
  • Continuité à participer activement et avec vigilante à ce projet d’ouverture en  partenariat avec l’AEFE en collaboration avec les différents acteurs en présence : association de parents d’élèves, syndicats des enseignants et direction de l’AEFE ;
  • Suivi et mise en valeur des associations FLAM – français langue maternelle – implantées aux Pays-Bas – Les francofilous, Fondation en Famille, Objectif français  
  • Promouvoir l’enseignement du français dans les établissements locaux à travers la certification DELF- diplôme d’études en langue française – Prim et Junior, dispositif que j’ai eu le plaisir de mettre en place en 2015 avec l’équipe pédagogique de l’école néerlandaise de mes enfants. 
 

Ensuite, l’axe solidarité pour un mieux vivre ensemble 

  • En période de crise comme celle sanitaire que nous traversons : vous accompagner dans  les difficultés avec écoute et bienveillance,  
  • Vous informer de l’accessibilité des aides financières néerlandaises et/ou françaises : bourses scolaires, soutien à l’emploi et à l’auto-entrepreunariat, sans oublier le milieu  étudiant, 
  • Et à l’avenir : maintenir l’accueil et le rôle de service public du consulat Améliorer la visibilité d’un réseau pluridisciplinaire pour aider les victimes de violences  familiales,  
  • Lutter pour un calcul équitable de la retraite de base pour les Français ayant passé une  partie de leur carrière à l’étranger. 
 

Et dernier point phare de notre programme qui est relié au précèdent : Justice sociale et environnementale  

  • S’engager pour un monde d’après plus solidaire et résilient face à la menace croissante  de nouvelles catastrophes écologiques ;
  • Militer ensemble pour la protection de la biodiversité avec la reconnaissance de  l’écocide ; 
  • Participer au renforcement des dispositifs éducatifs encourageant la prise d’initiative et  la sensibilisation à l’écologie et au développement durable- label E3D ; 
  • Promouvoir l’exemplarité écologique et sociale des postes diplomatiques, des établissements et des entreprises françaises implantés aux Pays-Bas.
 

 

7. Qu’est ce qui distingue votre liste des autres listes candidates ?  

Dans le cadre de ces élections consulaires, les forces locales de gauche se sont rencontrées dès novembre 2019 et m’ont désignée pour mener notre liste intitulée : La gauche  écologiste et solidaire soutenue par Europe Écologie Les Verts, La France Insoumise, le Parti  Socialiste et l’association Français du monde – adfe. 

Tous les membres de notre liste sont issus du monde associatif et /ou politique. Ce qui fait de nous une liste d’union engagée qui milite pour une justice sociale et environnementale avec des convictions franches et sincères.

8. (Comment) souhaitez-vous soutenir la culture francophone aux Pays-Bas ?  

Participer et soutenir les actions telles que : l’Entente des associations francophones à  travers la fête de la musique, le forum des associations francophones, la francophonie  dans les écoles, le festival du cinéma français Tapis Rouge, les librairies francophones, le Modèle Francophone des Nations Unies au sein du lycée français van Gogh. Promouvoir le dispositif de soutien au tissu associatif des Français de l’étranger-STAFE. Dynamiser l’offre culturelle, scientifique et associative en privilégiant les opérateurs publics en place – Institut français et alliances françaises-, sans oublier les partenaires néerlandais comme l’OBA.

Contacter notre liste :

10. Le mot de la fin pour les (é)lecteur.ice.s :  

Les membres de notre liste représentent la diversité des Français des Pays-Bas et sauront vous représenter auprès du consulat et de l’ambassade grâce à leurs expériences associatives de terrain. En tant que futurs grands électeurs, nous aurons aussi un rôle  politique pour porter votre voix lors des élections sénatoriales.

Votez pour notre liste d’union et de rassemblement autour de la justice sociale et  environnementale ! 

Pour un mieux vivre ensemble, nous comptons sur vous !

Vous avez tout lu ? Bravo ! Francine vous donne rendez-vous dans quelques jours pour découvrir un nouveau candidat et vous préparer comme jamais à ces élections.