courrier_des_lecteurs

Temps de lecture

0 minutes
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
francine_laicité_paysbas

Les Pays-Bas sont-ils laïques ?

À première vue, les Pays-Bas affichent un héritage calviniste omniprésent : absence de volets, façon de s’exprimer très directe, transparence… On pourrait penser que notre pays d’adoption est un fervent adepte du protestantisme. C’est sans compter un désintérêt marqué pour la religion et une influence catholique malgré tout très présente.

Alors, les Pays-Bas sont-ils laïques ?

Les Pays-Bas, un pays de tradition laïque

Oui, les Pays-Bas sont laïques. Pourtant, J’ai eu beau fouiller les Internet et mettre mon mari Dutch sur le coup, nous n’avons trouvé aucune date ni texte de loi marquant officiellement le début de la laïcité aux Pays-Bas. Deuxième surprise, le courant religieux majoritaire ici n’est pas le protestantisme. Mais nous y reviendrons.

Il semblerait simplement que les Néerlandais se soient progressivement détournés de la religion à partir des années 1960. Cette « crise de foi générale » s’est associée à une culture libérale qui octroie à chacun le droit croire ce qu’il veut dans le respect d’autrui. Résultat, aujourd’hui, les Pays-Bas sont laïques et entre la moitié et les deux tiers des habitants se déclarent à minima non pratiquants.

La religion aux Pays-Bas trouve sa place dans l’espace public

Contrairement à la France, pays laïque où seul le catholicisme semble en odeur de sainteté (vous l’avez ??) et où tous les signes religieux sont officiellement bannis de l’espace public (sauf les crèches, et les jours fériés, n’est-ce pas), les Pays-Bas semblent faire preuve d’une approche plus tolérante, où chacun peut exprimer sa foi publiquement. Comme le prouvent les écoles religieuses qui restent subventionnées par l’État et les différents partis politiques affiliés à des mouvements religieux qui pullulent à chaque élection.

On estime aujourd’hui que 20 % de la population est catholique. Contrairement à ce qu’on peut penser, les protestants n’arrivent qu’en seconde place avec environ 15 %. Enfin, 5 % de la population est musulmane et encore 5 % d’une autre confession (judaïsme, hindouisme, etc.).

Quant au fameux héritage calviniste, il semble bien plus culturel que religieux. On pense d’ailleurs que le fameux Jean Calvin, pasteur Français de son état, n’a probablement jamais mis un pied aux Pays-Bas et que ses idées ont simplement été reprises par d’éminentes figures historiques néerlandaises, à l’instar de Willem van Oranje au XVIe siècle ou encore d’Abraham Kuyper au XIXe siècle.