courrier_des_lecteurs

Temps de lecture

0 minutes
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Francineavelo_orange

Pourquoi le orange est la couleur nationale des Pays-Bas ?

Si vous ne vivez pas aux Pays-Bas et que je vous demande “Quelle est la couleur nationale ?”  vous allez me répondre « Rouge, blanc, bleu ! ». Si vous êtes un peu chauvin vous allez même probablement faire la plaisanterie – qu’environ un million de personnes ont faite avant vous – « Ils ont même pris le drapeau de la France et l’ont retourné ! AHAHAH ! » AHAHAH. Si, en revanche, vous vivez ici depuis longtemps, non seulement la blague du drapeau retourné ne vous fait plus rire, mais vous savez également que la couleur emblématique locale c’est l’orange pétard.

L’orange, cette couleur qui se voit de loin

Vous pensiez que nous autres Français étions un peu « extrêmes » quand nous arborions des maillots de foot à l’effigie des joueurs et que nous nous peinturlurions les joues de traits tricolores les soirs de finale ? Nous sommes bien austères comparés à nos amis bataves et leurs tenues orange, cheveux et ongles inclus s’il vous plaît.

Fiers de leur culture, les Néerlandais n’hésitent pas à arborer leur couleur nationale pour toutes les occasions :

tournois sportifs, concerts, fête nationale – il n’y a pas de honte à honorer son pays. Et ce « patriotisme bon enfant » est contagieux puisque nous-mêmes expats arborons fièrement nos perruques et nos lunettes XXL pétaradantes pour Koningsdaag.

Willem van Oranje, père fondateur des Pays-Bas

Le culte du orange est un hommage au roi du même nom, Willem van Oranje.

Au 16e siècle, Willem van Oranje, ou en français Guillaume d’Orange-Nassau, instigue et dirige la révolte contre l’Espagne qui mène à la création et à l’indépendance des Pays-Bas que nous connaissons aujourd’hui. Avide de liberté, partisan d’une nation unie et d’un pouvoir religieux modéré, Willem van Oranje-Nassau était un personnage précurseur dont les idées modernes font encore de lui une figure emblématique et respectée de tous.

Funfact #1 : Willem van Oranje tient son célèbre patronyme d’un (petit) royaume du même nom situé dans le sud-ouest de la France actuelle. Il était d’ailleurs le monarque de cette terre indépendante, même si les faits d’armes qui l’ont rendu célèbre se sont déroulés à des milliers de kilomètres de là.

Funfact #2 : Entre la fin du 16e et le milieu du 17e siècle, le bleu et blanc du drapeau Néerlandais se sont brièvement associés à l’orange avant de lui préférer le rouge que l’on connaît aujourd’hui : non seulement le pays souhaitait alors se dissocier de la maison Oranje-Nassau, mais l’orange était difficilement visible de loin. Peu pratique en période de conquêtes et de campagnes maritimes.

Aujourd’hui, l’orange est toujours aussi apprécié aux Pays-Bas et sort de nos placards à chaque fête nationale, célébrée le 27 avril depuis 2014.


Et vous ? Êtes-vous aussi contaminé par la orange mania ?